Rendez vous avec Fab au restau pour faire le point

Publié le par Bambou

Fab a enfin accepté de reprendre contact avec moi hier soir. En fait, nous nous sommes croisés sur le jeu Guild Wars, celui sur lequel nous nous sommes rencontrés il y’a un an et demi.

Au départ, je ne savais pas s’il s’agissait du hasard ou s’il voulait réellement me parler. Je pense qu’il était trop mal à l’aise pour me parler au téléphone. Quoi qu’il en soit, nous avons parlé pendant 2h environ. Il m’a dit qu’il viendrait demain mais qu’il ne passerait pas la nuit avec moi comme on le fait habituellement le lundi soir. Il voulait que l’on s’explique, tout simplement. Je lui ai donc proposé de manger au restaurant le midi afin que l’on puisse discuter sincèrement, calmement et sans être dérangé par le proprio, le téléphone, la télé ou autre.

 

Il m’a également dit à ce moment là qu’il est réellement amoureux de moi et qu’il ne veut pas que l’on se sépare. Je me sentais rassurée ...

 

Donc il est arrivé ce matin vers 11h. Quand j’ai ouvert la porte, nous ne nous sommes pas embrassé de suite. J’étais en train de me sécher les cheveux, il s’est donc assit sur le lit. Quand je me suis approchée de lui, nous avons patienté quelques secondes en silence, nous nous regardions sans rien dire. Puis l’on s’est prit dans nos bras et on s’est serré très fort. Il me semble qu’il a eu les larmes aux yeux. Plus tard, il m’a avoué qu’à ce moment là, en nous embrassant, il a eu la même sensation que lors de notre premier baiser il y a un peu plus d’un an.

 

Puis nous sommes allés au restaurant le « Viet Nam ». La nourriture n’était pas top mais c’était surtout la bonne occasion pour parler sans être dérangé.

 

Il m’a avoué qu’il avait beaucoup pensé à moi, qu’il avait beaucoup réfléchit, à savoir ce qu’il souhaitait réellement. Il m’a expliqué également qu’il regrette d’être parti aussi violement et qu’il en a souffert.

Pour ma part, je lui ai révéler que j’avais été très triste qu’il refuse de me voir lors du mariage. Je lui ai dit que ce n’était pas rien que je lui propose de venir seule en bus.

 

Quoi qu’il en soit ... Il s’est fait accosté par Alexandra. Elle lui a demandé son prénom, son age, s’il habite chez ses parents et pour finir, s’il avait déjà une petite amie. Il lui a répondu que oui, qu’il en a une et qu’il est très amoureux. Alexandra ne lui a plus jeté un regard de toute la soirée ...

 

Nous étions contents, nous avions tout deux passés un bon repas en tête à tête ainsi qu’une bonne après midi en ville (je n’ai pas fait une seule crise ! j’étais beaucoup trop occupée à profiter de Fab je suppose ...).

 

Une fois de retour, nous nous sommes fait un câlin sur le lit, nous avons encore discuté du week end ainsi que de tout et de rien.

 

Demain, il passe me prendre très tôt pour aller faire les courses (il m’a même acheté tout à l’heure de quoi manger pour ce soir vu que mon frigo est toujours vide ...) et le soir, il dort ici. Il pense que c’est un bon moyen pour se « re-apprivoiser » doucement tout en continuant à parler de nos points de vue sur notre avenir à deux. Je ne vais pas me plaindre ...

 

Pardonnez moi pour ce texte un peu brouillon, il est tard, je fatigue, mais je ne souhaitais pas vous faire attendre pour vous donner de mes nouvelles. Encore merci pour vos commentaires, vos conseils et votre soutien. Même si je n’y répond pas (difficile de répondre dans ce genre de situation), sachez que je suis vraiment touchée par vos messages. Encore merci et bonne nuit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

L.Myster 14/06/2007 21:52

Content pour toi, pour vous de lire ces mots. Il semble que vous ayez pris les choses sereinement, mais sérieusement en main. Bien sûr qu'il faut discuter encore et encore pour que chacun d'entre vous trouve sa place, mais il est doux et précieux de savoir se dire qu'on s'aime malgré tous les petits ajustements à faire, et que c'est bien ça le plus important. Continuez. Soyez heureux. Bisous.

Marie (Pastelle) 14/06/2007 09:15

Bonjour Bambou.J'arrive sur ton joli blog pour t'informer comme tu le sais, que le blog de Pastelle a fermé. La communauté " Les amis de Pastelle" ferme également.Toutefois, j'ai ouvert un nouveau blog et donc ouvert une nouvelle communauté où l'on peut tout partager ( voyags, poésies, balades, photos, vie personnelle, etc. ), voici l'adresse si tu veux te réinscrire:http://www.over-blog.com/com-1004394462/Chez+Marie%21.htmlBonne journée et gros bisous doux!

Cathy 13/06/2007 22:27

Bonsoir Bambou ! Jc a raison , tient nous au courant...Bon pour la chanson je me suis un peu trompée . je sais que tu ne m'en voudras pas mais je veux la recopier pour toi ...La mer sans arrêt roulait ses galets Les cheveux défaits, ils se regardaient Dans l'odeur des pins, du sable et du thymQui baignaient la plageIls se regardaient tout deux sans parler Comme s'ils buvaient l'eau de leurs visagesEt c'était comme si tout recommençaitLa même innocence les faisaient tremblerDevant le merveilleux , le miraculeux voyage de l'amour

Jc 13/06/2007 21:21

Bonsoir Bambou ! Comment vas-tu ? Et si tu reprenais tes travaux " d'analyse " ?

Cathy 13/06/2007 00:50

ce paysage est très beau Jean ! Bien vu ! Cela me rappelle la chanson de Jean Ferrat : " la mer sans arrêt roulait ses galetsLes cheveux défaient ils se regardaient Dans l'odeur marin  , du sable et du teintQui baignait la plage"Ils se regardaient tous deux sans parlerComme s'ils buvaient l'eau de leurs visagesEt c'était comme si tout recommençait ..La même innocence les faisaient trembler Devant le merveilleux, le miraculeux voyage de l'amour..."(cette petite chanson pour toi Bambou et pour Fab)Bises ... ;-)