Deuxième séance

Publié le par Bambou

Au court de cette deuxième séance, j'ai principalement parlé de ma soeur. 

Ton psy t'a posé des questions sur elle ?
 

Oui, pour débuter la conversation. Je lui ai expliqué que ma soeur a été pendant une longue période une sorte de modèle pour moi. Il m'a expliqué que les enfants et même les adolescents ont souvent leur mère ou leurs amis en guise d'exemple. Quand il m'a demandé pourquoi ma soeur, je lui ai répondu que c'était principalement ma soeur qui m'avait éduquée.

Peu de temps après que ma mère se soit remariée avec Guano, elle laissa à ma soeur l'occasion de me faire à manger, m'aider pour mes devoirs et être la seule personne avec qui je passais mes soirées. 

Je ne vais pas répéter ce que j'ai déjà expliquer dans les précédents articles, mais c'est ma soeur qui s'est occupée jusqu'a ce qu'elle parte à la Fac.
 

Et tu lui as parlé pourquoi vous ne vous parlez plus trop à présent ?

Il m'a posé la question évidement ... Il a voulu comprendre pourquoi nous sommes en froid elle et moi.
Je me suis donc lancée dans l’explication ... Que nous avons commencé à nous éloigner l’une de l’autre quand nous habitions toutes les deux sous le même toit et qu’elle a finit par me mettre dehors ... Et qu’a présent ... Elle m’appelle uniquement pour me demander un renseignement ou un service et que moi ... Je ne l’appelle plus. 

Que t’as t il dit par rapport à ça ?
 

Que c’était un passé et une situation difficile et que j’avais crée ma propre personnalité « à l’aide » de ma soeur, ma mère et mon père totalement absent. Il m’a expliqué que j’ai la sensation d’être sans importance pour mon entourage (les parents ainsi que les frères et soeurs) et que j’avais donc fait mes bases de manière à m’effacer, à être une solitaire de manière permanente par obligation et non par réel désire.

Vous avez parlé d’autre chose ?


Oui, d’un trait de ma personnalité dont il faudrait que je me débarrasse. Celle de vivre à travers le regard des autres. En ayant fait mes « bases » de manière à m’isoler parce que je me sens sans intérêt aux yeux de ma famille, je continue le processus en ne vivant qu’en parallèle des autres. Par exemple, je sors le chien pendant les heures des repas pour ne croiser personne dans la rue. Je fais mes courses le matin en semaine pour voir le moins de monde au supermarché ... 

Me sentant rejeté et indésirable, j’évite le monde extérieur et je panique que je n’y arrive.
 

Prochain rendez vous : 3 Septembre à 10h.

Publié dans Séance chez le psy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cathy 23/07/2007 22:01

Bonsoir BambouJe ne sais pas quoi dire sur tes séances parce que je n'ai qu'à lire mais tu sais tu n'en es qu'à ta deuxieme ... Tu vas voir tout ça va s'arranger au fil du temps . Je te trouve très courageuse d'écrire tout cela . Regarde : Marilyn se sent moins seule donc Bambou , tu fais du bien à tous le monde ...Je viens tous les soirs te voir et même si je ne poste pas , je viens . Tu n'es pas seule...Gros bisous tite Bambou

Marilyn 22/07/2007 23:07

Bonjour,je suis venue plusieures fois sur ton blog. J'ai trés peur moi aussi des autres mais ce n'est pas tout à fait la même chose. Bon, bref , on se sents un peu moins seul quand on lit ton histoire. Je suis heureuse d'être tombée sur ton blog totalement par hasard parce que je croyais être la seule  à vivre ce genre de problème.Bon courage.

Jc 19/07/2007 22:56

Je savais que tu étais une solitaire. Cette séance t'a-t-elle fait prendre conscience de quelque chose que tu ignorais ? Tu ne nous dit pas comment tu te sens après ces séances.

indigowoman 19/07/2007 12:54

coucou ! je trouve que c'est une bonne séance ! et la prochaine est assez loin pour que tu réfléchisse à cette séance.... à ce qu'elle évoque pour toi, à ce qu'elle va peut-être te faire prendre comme futures décisions....enfin bon, je suis pas psy moi...tu progresses, c'est bien ! gros bisous !