Cinquième séance

Publié le par Bambou

Nouveau jour, nouvel article.

Et nouvelle séance aussi ?

Tout à fait. J'en suis revenue il y a un peu moins de deux heures à présent.

De quoi avez vous parlé aujourd'hui ?

Et bien ... Le pire, c'est que je ne m'en souviens pas vraiment. Le seul truc dont je sois sur, c'est que j'étais en pleine forme en y entrant et que malgré ça, j'ai passé quasiment la séance à pleurer. 

Comment s'est déroulé ton entrée ? Les questions habituelles ?

Et oui ... La première question est "Comment allez vous ?" J'ai répondu "très bien" et il m'a répondu à nouveau "dans ce cas là, que faites vous ici ?".J'ai donc expliqué que j'avais tout de même le moral aujourd'hui même si mes soucis sont toujours présent. Puis arrivent des questions du genre "qu'avez vous fait ces derniers jours, avez vous fait des progrès, ressentez vous une certaine amélioration ?"

Et la réponse est ?...

Non, je n'ai pas fait de progrès, il n'y a pas d'amélioration et je n'ai rien fait de plus ces derniers jours si ce n'est lire un peu, passer du temps sur le net et j'en passe ...
Je lui ai également expliqué que j'ai toujours du mal à croire que ma situation se soit détérioré à ce point là en si peu de temps ... Il y a un an, j'avais encore la force de prendre le train (à condition d'avoir un livre et un lecteur MP3 sur les oreilles pour me couper du monde durant le trajet) ce qui me semble totalement impossible à faire à l'heure d'aujourd'hui. Je me suis laissée vivre ces derniers mois ... Et je continue de le faire même en sachant que c'est la dernière chose à faire si je souhaite voir une éventuelle amélioration.

Que dire de plus ...

Ah oui, je ne sais plus vraiment comment la discutions a évolué pour que l'on en arrive là, mais on a abordé le sujet sur la façon dont je me vois aux yeux des autres.

C'est à dire ?

Et bien ... Ce que pense mon entourage de moi. J'ai expliqué que selon moi, ma famille n'attachait que peu d'importance à ma personne.

Tu visais ta soeur principalement, non ?

Si on veut ... Disons que ma soeur est la personne dont je suis (ou j'étais) la plus proche avec ma grand mère. Mais j'ai expliqué au psy qu'elle ne m'appelle que pour me demander un service ou un conseil sur ce qui concerne le dernier livre ou film à ne pas louper.

Qu'a t il répondu ?

Il m'a dit que j'avais la mauvaise habitude d'être négative et que je ne réussissais pas à distinguer le bon dans le mauvais. Pour reprendre l'exemple de ma soeur, il m'a expliqué que malgré sa force et sa "supériorité" sur moi même, elle ne pouvait vivre sans mes précieux conseils et avait besoin de moi dans certain moment (ce qui me rend du coup, supérieur à elle).

Un peu compliqué tout ca ...

Oui, je l'admet. Et pourtant, j'ai vraiment ressentie un bien fou quand il m'a dit ça. Je me suis même mise à avoir une crise de fou rire (moi qui pleurait 2 minutes avant ...) en l'écoutant, me rendant compte qu'il avait raison mais que je n'avais pourtant pas réussie à voir les choses de cette façon là.

Tu admires ta soeur ?

Je ne sais pas si je l'admire aujourd'hui. Pendant une période, elle était un vrai modèle pour moi. J'essayais de faire tout comme elle : j'ai suivis son cursus scolaire, je m'habillais de la même façon qu'elle, je lui empruntais son maquillage ... Il m'a fallut un moment avant de réaliser qu'elle n'est pas parfaite et que je dois avoir ma propre personnalité.
Bref, ceci dit, j'ai avoué que j'étais jalouse. Malgré notre passé commun avec notre beau père et notre mère, elle a tout qui lui réussie. Elle compte se marier prochainement (même si ce n'est pas officiel et que le futur mari ne le sait pas encore ...), elle a un bébé, une belle maison (même s'il s'agit d'une location) et même si c'est un peu dur à la fin du mois, elle n'a pas trop de problème financier. 
En plus de ça, elle voit quotidiennement Maman (exception depuis le mois de Juin puisque celle ci est toujours à Tahiti) et elle n'a pas le gros problème que j'ai qui est devenu mon inspiration pour la création de ce blog. Et puis bon, elle ne voit pas et n'a pas besoin de psy aussi ...

Et tu es jalouse d'être différente sur ces points là ?

Oui. C'est un peu bête au fond ... Mais oui je suis jalouse. Pourquoi réussie t elle et n'a t elle aucun problème alors que nous avons eu les mêmes problèmes ?
Mon psy m'a dit que j'étais plus jeune quand tout est arrivé et que j'étais bien plus sensible que ma soeur qui avait déjà eu le temps de se forger un caractère. Mais bon ... La jalousie reste là.

Pour quand est ta prochaine consultation ?

Mercredi 17 Octobre à 10h. D'ailleurs j'y pense ... C'est bientôt l'anniversaire de mon père. Je me demande si je devrais continuer à lui envoyer des mails ... Ça fait plus d'un an qu'il a arrêté de me répondre.

Publié dans Séance chez le psy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

indigowoman 10/10/2007 13:41

j'aime bcp les deux comm que tu as déjà reçu, car cela te donne une autre vision des choses que toit uvis, en étant en plein dedans...il faudrait presque que tu te vois de l'extérieur, imagines ta vie, dis toi tiens que pourrais-je faire pour l'aider... je suis en trai nde lire un joli livre sympa, je te le conseille, toi qui aime lire... " et si on choisisait d'être heureux?" de DOMINIQUE CHAPOT....tu peux sans doute le trouver pas cher....je t'embrasse, gros bisous...(et sérieux si tu veux discuter avec moi tu peux, Marie le fait, je l'ai pas mangé ! ni jugée ! )

JC 06/10/2007 12:32

Ce psy va transformer la petite chenille Bambou en un magnifique papillon. Continue !  Seuls les arbres qui portent des fruits reçoivent des pierres. Dans une famille certains cherchent à étouffer les qualités qu'ils n'ont pas et qu'ils voient chez un autre.

Marie 02/10/2007 07:27

Kikou ma belle! Effectivemment, il est peut être un peu tôt pour voir des effets positifs de ces séances. Tu n'y es allée que cinq fis et à des périodes assez espacées. Je pense que ce ne sera que dans quelques séances que tu commenceras à réagir. et parfois, on ne se rend pas compte des changements.Bisous doux ;)