"Bon appétit !"

Publié le par Bambou

Aujourd'hui j'ai envi de reparler de mon passé. Je ne sais pas vraiment pourquoi ... Mais mon dernier article parlant de ma vie de famille date de juin 2007. Presque un an ... Il serait temps que je passe à la suite.
Donc je replante le décor. Mon beau père Guano a eu une hémorragie cérébrale et est resté dans le coma pendant une vingtaine de jours. C'est con à dire, mais dommage qu'il n'y soit pas resté ...

Au fil des mois, il réussit à se refaire une petite santé et du coup, il est autorisé à passer un week end à la maison. Je n'étais pas joyeuse le jour ou j'ai apprit la nouvelle, mais ce n'est pas du haut de mes 14/15 ans que je pouvais y faire quelque chose.

Donc première fois que je vois Guano depuis son accident ... Ma soeur était sur Paris avec une amie ce week end là, donc inutile de compter sur son réconfort ... Mon frère est ici exceptionnellement, il n'attend qu'une chose : voir comment va se dérouler la soirée.

C'est donc le soir, je rentre de cours. Je rentre au vidéo club comme d'habitude tout en me préparant psychologiquement au "face à face" et priant d'un autre coté pour la clinique ne l'est pas laissé sortir.
Pas de chance pour moi, il est bien là ... J'avance vers ma mère tout en disant "bonjour" à haute voix. Et c'est là que tout commence ....J'entend quelqu'un répondre à mon bonjour !!!
- Bonjour !

Non, ce n'est pas possible ... Ce n'est pas ma mère qui vient de me répondre ... Est ce qu'il s'agit de ... ?
Comme pour répondre à ma question, ma mère se dirige vers Guano et lui explique avec un sourire jusqu'aux oreilles :
- Ce n'est pas une cliente voyons, c'est ma fille : Bambou !
A ce moment là, Guano me regarde pendant quelques secondes puis se dirige vers moi en me répétant "bonjour" avant de se pencher en avant afin de me faire la bise.

Je suis restée stupéfaite. Guano qui me fait la bise et qui me dit bonjour en plus ! C'est limite si je n'avais pas la sensation d'avoir une illusion !

Faut pas oublier non plus que l'on parle de Guano ...L'homme qui ne dit ni bonjour, ni bon appétit et qui en plus nous regarde de travers si on fait l'erreur de regarder la télé ou encore de prendre un yaourt dans le frigo ...

Quoi qu'il en soit, j'essaye de paraître calme et sereine (même si c'était loin d'être le cas). Je lui fais la bise puis je monte à l'appartement à l'étage. Je fais mes devoirs tout en pensant à la scène qui vient de se produire.

Une heure plus tard, mon frère arrive. Je me lève pour lui faire la bise et il me dit :
- T'as vu Guano ??!!!
- Oui ! Tu vas jamais le croire !! Il m'a fait la bise et m'a dit bonjour !!!
- Pareil ! Il a cru que j'étais un client mais Maman lui a dit que j'étais son fils et il est venu me serrer la main !!!

C'est tout un monde qui s'écroule. Nous n'étions ni contant ni triste mais plutôt sous le choc. Ça peut sembler difficile à comprendre ... Mais il ne faut pas oublier que cet homme nous a fait beaucoup de mal. Même si son agressivité avait disparu, c'était vraiment troublant de le voir ... Amnésique. Donc oui, nous étions sous le choc, totalement troublé et ne sachant plus quoi penser.

21h, le vidéo club ferme ses portes. Maman monte avec Guano à l'appartement. Exceptionnellement, mon frère et moi les avions attendu pour manger. Mais après tout, nous avions toujours prit l'habitude de manger avec Maman quand notre beau père était en clinique ...

Pour ma part j'étais anxieuse. Limite angoissée. Je m'installe à table en compagnie de ma famille et je regarde Phil' avec douceur en lui disant "bon ap !". Mon frère me répond également bien sur.
Et là ... C'est comme si un écho venait de se faire entendre. Je lève les yeux en direction de Guano (j'étais en face de lui sur une table rectangulaire) : il venait de nous dire "bon appétit" également !
C'était un rêve, ou une illusions. Mon frère et moi ... Nous nous sommes regardé tout en nous retenant notre rire nerveux. C'était la première fois depuis des années que l'on entendait Guano dire ces mots "bon appétit". Incroyable !

Le repas se déroule à merveille. Même si Guano ne décroche pas un mot (et c'est peut être pas plus mal) nous pouvons discuter de tout et de rien comme n'importe quel famille. Et ça, ça n'a pas de prix ...
Au cours du repas, Guano décide d'ouvrir la bouche. C'est tout juste si j'ose lever les yeux vers lui (les années ont fait que j'ai prit l'habitude de ne plus le regarder) et là ... Je suis à nouveau stupéfaite :
- Hum ... C'est très bon ! Qui a fait ce repas ?
Mon frère me regarde. Je regarde mon frère. Puis il répond :
- C'est moi.
- Merci, c'est vraiment très bon !

Le téléphone sonne et coupe court à la conversation. Je me lève la première de table en expliquant qu'il s'agit très certainement de Mel. Je pars vers le téléphone et j'entame la discussion avec ma soeur :
- Alors, il est comment ?
- Mel !! Il est trop bizarre !! Je te jure que c'est vrai ! On le reconnaît pas !! Il nous dit bonjour, il dit que le repas est bon et en plus il nous remercie !!
Je n'ai pas pu tout lui raconter en détail, mon frère a voulu prendre le téléphone également. Ma soeur était septique et préférait attendre de voir ça par elle même.

La soirée se termine et je vais me coucher. Guano me fait la bise à nouveau et me souhaite une bonne nuit ...

Il était différent, c'est certain. Mais il restait tout de même l'homme qui avait fait naître en moi des sentiments qu'une jeune adolescente n'aurait jamais du connaître.

Publié dans Quelques bases

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

J-c 26/05/2008 13:59

Conclusion un peu hative : cela voudrait dire qu'avant sa maladie, il faisait exprès d'être désagréable avec vous puisque revenu à l'état de " nature " ils se comporte correctement. Non ?

Bambou 26/05/2008 16:30


C'est exactement ça Jc. Avant son accident, il était désagréable et l'était volontairement pour nous rendre la vie impossible. Mais après ... Il était amnésique donc forcement, son envi de nous
pourrir la vie avait disparue !