Crise

Publié le par Bambou

Quinze jours sans nouvelle …

Ça ne devrait même plus choquer à présent. Je viens, je pars, je vais faire un tour et je m’absente pour finalement poster un petit article au moment où personne ne s’y attend.

Et donc ?…

Et donc si je poste c’est que j’en ressens vivement le besoin et donc que je me sens pas très en forme.

Alors venons directement à ce qui nous intéresse. Que se passe t il ?

Crise. D’agoraphobie bien sur. Et de larme également. J’ai eu la fantastique idée d’aller faire un tour dans un magasin de type bazar aujourd’hui avec ma frangine. Le truc que je ne savais pas, c’est qu’il était plein à craquer.

En pleine semaine ? C’est vraiment pas de chance …

« Pas de chance » Hum … Oui, je crois que c’est le terme. Même ma sœur commençait à s’énerver à cause du monde et m’a proposée de me ramener à la maison quand elle m’a vu en larme entre deux rayons.

Tu étais seule avec elle ?

Non, heureusement … Il y avait Stéphan aussi. Il m’a beaucoup épaulé et je lui suis vraiment reconnaissante. Il m’a aidé à marcher en me prenant par la taille alors que je commençais à avoir des fourmis dans les jambes et à ne plus les sentir.

Pas évident de sortir du magasin dans ces conditions …

C’est sur … Bref, je suis rentrée en titubant, et même monter mes deux étages pour arriver à l’appart était un vrai parcourt du combattant. Et première chose que je fais en ouvrant la porte : direction la chambre pour me cacher sous la couette.

Tu avais besoin de te sentir seule ? De retrouver un peu ta solitude ?

Oui, c’est idiot mais c’était devenu vital d’un coup. Mais Stéphan ne m’a pas laissé sombrer et il est venu me réconforter en me demandant d’évacuer tout ça, de me confier tout en m’aidant à prendre mes repères et en m’expliquant comment respirer.

Quand on panique, on suffoque et on en vient même à ne plus savoir comment respirer …


Grosse crise de larme ?…

Très … Très grosse crise. Je pleurais vraiment à chaude larme pour la peur que j’avais ressentie mais également pour ce sentiment d’échec qui m’envahissait.

Pas facile tout ça … Tu iras certainement mieux demain après une bonne soirée en amoureux et une bonne nuit de sommeil.

Certainement … Mais une fois de plus, je réalise que je ne suis pas encore prête à travailler … Je crois que c’est-ce qui me fait le plus mal au fond …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pinpin 26/11/2009 20:22


je suis agoraphobe depuis l age de 8ans  j ai 44ans et ca empire g perdu mon travail je suis resté 20 ans dans la meme boite g perdu mon travail car je devait allez en deplacement a 15
kilometres de chez moi. c  fou cette maladie m empeche d avoir une vie normale pour faire les courses au supermarché j vais quand il y a personne et je me depeche en ayant peut d avoir une
crise sinon je laisse le cadix et je m enfuis .des fois je me demande pkoi je suis comme ca  pourtant  c un geste quotidien de sortir faire c courses pour moi c un calvaire  mais
pkoi je prend du lexomil un comprimé entier mais ca sert pas a grand chose le plus marrant c que quand g fini mes courses je suis fier de moi g reussi .mais reussi a koi a faire des choses
quotidienne de la vie  pkoi ont est comme ca? cette maladie nous pourri la vie g un ami qui ma demandé d allez  en ville dans son appart pour l aidé a faire une bricole g dit oui ben le
lendemain j suis pas allez et la je passe pour koi a c yeux? c trop dur


Gaston 09/11/2009 13:37


Bonjour,

Là je dis bravo car il me viendrait même pas à l'idée d'aller d'en un magasin !
Enfin un grand magasin, je ne compte même pas le nombre de cadies que j'ai abandonné dans une file d'attente...

Portez-vous bien

G


Rhode 05/09/2008 18:54

BonjourBon, je ne peux pas dire que je comprends parfaitement ton malaise, mais je peux tout de même comprendre partiellement tes ressentis, ayant moi aussi quelques problèmes, pas exactement du même genre mais parfois liés aux mêmes raisons. Bref, ton article me touche, il me fait aussi penser à moi, et je te souhaite tout le courage du monde pour un jour réussir à atteindre tes objectifs, et travailler, car j'ai cru comprendre que c'était quelque chose qui te ferait plaisir.Bisous à toi.

rastacouet 07/07/2008 02:46

Bonsoir , j'ai retrouve ton site par hasard , et je suis passée prendre des nouvelles ...J'ai quitte overblog alors forcement plus de news :s Bon je vais te gronder aussi , attendre d'etre à bout c'est ce que j'ai fait , j'ai attendu longtempsssssssss et plus le temps passait plus j'avais de soucis pour me deplacer alors amicalement prends ton traitement c'est la passe indispensable pour aller mieux , tu sortiras plus detendue donc moins de crise donc tu reprendras confiance !!Que te dire d'autre sinon que je suis tjrs comme toi (hihihi) mais j'ai reussi à aller voir un toubib et l'on m'a decouvert une maladie auto immune qui explique ma grosse fatigue et mes douleurs : maladie de still ...bah il fallait la connaitre celle là !!donc en plus de mes peurs je dois gerer mes douleurs !!! quelle drole de vie ...mais je m'accroche , j'arrive à faire mes courses seule dans mon quartier , je sors un "peu" mes chiens ..je te laisse l'adresse de mon nouveau blog si tu veux me joindre ..Voilà gros bisous et surtout continue de te battre !!!!

Michel 01/07/2008 15:30

Bonjour , j'ai visité ton site et il m'a inspiré........j'écris quelques modestes poésies et je me devais de t'informer d'avoir emprunté un atome de ta vie........amicalement........le Mimi....
AgoraphobeOui , J'ai vu son Mondecelui de l'interieurqui cache le dehorspoésie profondeavec tant de couleursoù l'on  rit de la mort.Rêve dans le rêveéveillé on sommeilleen quête d'idéalla beauté se lèveau pays des merveillesen Princesse féale.Une agoraphobequi pleure dans la fouleamante du mystèrene s'endort qu'à l'aubelà où les peurs s'écroulentdans son coeur , solitaire.*  Mimi    .

Bambou 01/07/2008 17:08


Et bien ... Je suis vraiment flatée Michel ...
Merci beaucoup pour ce poème, il me touche énormément :)