L'épreuve du bus

Publié le par Bambou

Bon et bien ... Il est temps que je parle de ma journée d’hier.

Tu es donc allée à Auchan avec Fab ?

Oui, on est parti vers midi, on a mangé au Mc do puis on a fait les courses et on était de retour vers les 17h.

Autant de temps ? Il y avait du monde ?

Non pas vraiment, mais ça veut pas dire que tout s’est bien passé pour autant ...
Pour commencer, on était même pas arrivé à l’arrêt de bus que je me plaignais déjà de mon mal de pied.

À cause des chaussures ?

Non j’étais en basket, mais c’est mes chaussettes. En fait, j’en ai une paire qui n’arrête pas de glisser dans la chaussure au lieu de rester coller à ma cheville. Et quand on marche comme ça ... Il y a un frottement sur le tendon d’achille et au bout d’un certains temps, c’est soit une croûte, soit une ampoule.

C’est dégueulasse ...

Oui c’est vrai mais bon, j’explique hein ! Donc moi en fait ... Même pas eu le temps d’arriver à l’arrêt de bus que j’ai eu le « mode croûte », donc je me plaint, je râle, je dis que j’ai mal au pied et que j’ai envi de rentrer ...

Comme d’habitude quoi !

Voilà. En plus de ça, à 100 mètres de l’arrêt, qu’est ce qu’on voit ?! Le bus ! Notre bus qui ne passe que toutes les 30 minutes !! Donc avec Fab on se met à courir... Et courir avec une croûte, ça fait mal.
Bref, je suis à 15 mètres du bus en train de marcher en maudissant mes chaussettes et en ouvrant mon portefeuille en priant le ciel pour que je puisse avoir de quoi me payer un ticket de bus (bah oui, pas pensé à vérifier à la maison !)... Que je vois Fab y rentrer et les portes se refermer derrière lui...
Le chauffeur de bus (ou plutôt la chauffeuse) me fait un signe de la main du genre « c’est bête hein ! ».

Donc le bus te passe à coté ...

Exactement. D’ailleurs j’ai remarqué à ce moment là qu’une femme était à 3 mètres derrière moi et souhaitait prendre le même bus aussi. Donc là je me dis que c’est pas mon jour et qu’en plus de maudire mes chaussettes, je vais également maudire tous les bus de la ville même si je suis entièrement fautive ...
En plus de ça je m’imaginais déjà en train de prendre le bus seule et je commençais déjà à paniquer ...

Pas cool ...

Oui pas cool. Heureusement que j’ai entendu le klaxon du bus ... Je me suis retournée et j’ai vu que la femme qui voulait prendre le bus avait disparue et qu’en plus, le bus avait la porte ouverte et était à l’arrêt.

Donc tu as pu le prendre ?

Oui, heureusement. La chauffeuse m’a fait une remarque (comme à Fab d‘ailleurs) :
« - Quand je vois des gens traverser la rue en courant, je les prend pas ! »
Et ce n’était que le début de la journée en plus ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

L.Myster 21/03/2007 04:11

Les chauffeurs de bus adorent abuser de leur petit pouvoir.  J'espère que ta journée s'est mieux terminée qu'elle n'a commencé Bambou. Je ne sais pas si je dois être déoslé pour le test, visiblement oui. Et pourtant...
Bisous.

Bambou 21/03/2007 12:27

Dans quelques années, j'espère qu'il sera positif, mais pour le moment je n'ai pas une situation qui me laisse le choix :)

jackline:0059: 21/03/2007 02:17

Un petit coucou en passant Bambou..Tu as changé ton design...? je le trouve plus attractif..et j'aime toujours autant tes bambous..bisous :0010:

jc 20/03/2007 20:26

Un voilà une journée trépidente... et dans le magasin proprement dit comment ça s'est passé....
Donnez un tout petit peu de pouvoir à une médiocre (la chauffeuse) et elle en abuse...
 

Giu 20/03/2007 20:03

De manière générale, je trouve que les femmes sont moins conciliantes que les hommes, dans n'importe quel métier.

Chen Jie 20/03/2007 19:18

Mouais... à mon avis elle a jamais eu, elle-même, à courir derrière un bus... c'est surtout pour ça... -__-Je sais pas pourquoi mais... en général en France c'est les femmes qui sont les chiantes en chauffeurs de bus... En Chine c'était souvent le contraire... étrange!