Grasse mat' du dimanche

Publié le par Bambou

Quand on parle de dimanche, personnellement, je me dis que c'est un jour de repos. Un jour où je peux faire la grasse matinée et prendre mon petit déjeuner à 15h.

Qui a dit que je le fais tous les jours ?

Après une nuit assez ... agitée, j’entend comme une sonnette retentir. Je regarde l’heure ... 11h30. Ok, il est peut être temps de se lever, mais quand même ! Le facteur peut sonner chez quelqu’un d’autre !!

Sauf qu’on est dimanche, il n’y a pas de facteur aujourd’hui ...

C’est pour ça qu’au bout du quatrième coup je suis allée jeter un oeil par la fenêtre (après m’être entortillée vite fais dans une couverture).

Tu dors nue ?

Oui, j’étais nue, mais là n’est pas la question. Donc je me lève et je vois personne. Sur le coup je me suis dit que j’avais rêvé. Mais bon au point où j’en étais ... J’étais debout.

Et la sonnette a retentit à nouveau ?

Exactement ... Cette fois c’est Fab qui s’est levé d’un coup et est allé répondre ... C’était son père ...

Qu’est ce que son père faisait ici ? Il vient souvent vous rendre visite le week end ?

Non jamais ! Fab part de chez ses parents le vendredi matin et rentre chez lui le mardi soir. En général, s’ils ont vraiment besoin de lui parler, il a son portable en permanence avec lui donc ...

C’était pas normal.

Ouai ... En plus son père avait l’air furieux à l’interphone. Bref, Fab descend de l’immeuble pour parler à son père (il ne le fait pas monter ici, faut pas oublier que je suis à poil et je viens de me réveiller ...) et même du studio je pouvais l’entendre crier ! Mais bon ... En remontant, Fab m’a tout raconté. Ses parents l’ont appelé 23 fois depuis vendredi soir.

Autant ? Ça devait être grave !!

Non, ils voulaient juste avoir de ses nouvelles il me semble ... Sa mère était tellement inquiète qu’elle n’a pas dormie de la nuit. Elle devait croire que j’avais coupé son fils en rondelle ...

Ça te dérange ?

Qu’elle ne dorme pas de la nuit ? Non bien sur ... Mais de la à criser parce que leur fils à oublier d’enlever le mode silencieux de son portable ... Fab a des problèmes de santé, ok. Mais s’il lui était arrivé quelques choses, il est évident que j’aurai téléphoné à ses parents immédiatement ...

Ses parents sont persuadés qu’il est encore un petit garçon sans responsabilité, faut les comprendre.

Peut être, mais ça me gonfle qu’ils me mettent dans le même lot. Et puis ça me gonfle de voir Fab me dire « bon je vais appeler ma mère pour lui dire que tout va bien ». Je n’ai ma mère au téléphone qu’une fois toutes les 3 semaines alors que j’habite à 300 bornes d’elle. Et Fab habite toujours avec ses parents ! C’est pas parce qu’il passe le week end chez moi que ça veut forcément dire qu’il est en danger de mort !

Tu en as parlé à Fab ?

Oui ... Je lui ai demandé si ça ne le dérangeait pas de voir ses parents aussi ... « protecteur » et il m’a dit que non ...

Dans ce cas, tu ne peux pas dire ou faire grand chose ...

En effet ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pastelle 27/03/2007 14:55

lol moi j'ai moins de problèmes avec ça....... mon fiancé a coupé les ponts avec se mère car c'est une vraie folle et une vraie garce, tandis qu'avec son père, il a de supers bonnes relations mais ils ne s'appellent pas trop, ce sont des hommes, ils ne sont pas très bavards! lol
mais en ce qui te concerne je pense que tu dois laisser courir, ne pense pas à eux, pense à toi! ;)

Bambou 27/03/2007 21:01

De toute manière, je ne demanderai jamais à Fab de couper les ponts avec sa famille qu'il aime plus que tout. Juste qu'il arrete de m'en parler lol

jc 25/03/2007 20:02

A moins que ces parents-là refusent de tourner une page de leur vie :
l'enfant partit et établit il faut se faire à l'évidence on entre dans la catégorie des grands-parents potentiels ; voir du troisième âge !!!! la première retraite celle de la maternité et de la paternité avant que n'arrive l'autre.
on se retrouve face-à-face avec l'obligation de consacrer son temps à autre chose voir à une activité commune que l'on doit trouver si on le peut encore ;
on refuse de laisser partir l'enfant parce qu'il n'est peut-être plus que le seul ciment du couple.
on a tricoté une famille pendant 20 ans et maintenant elle se détricote et on n'a pas l'intelligence de comprendre qu'elle va se retricoter autrement avec l'arrivée d'une belle-fille ou d'un gendre.

 

Motdit 25/03/2007 19:08

des fois ça ne passe jamais....